0 2 minutes 7 mois

La Société Civile de Baraka plaide pour la création des centres d’encadrement des enfants, dans cette ville de la ville de Sud-Kivu

Dans un entretien avec un reporter de Watoto News, cette structure citoyenne affirme qu’un grand nombre d’enfants passent la journée dans la rue, par manque de structures pour leur encadrement.

Albert Itunda, président de cette structure citoyenne, affirme que d’autres enfants ont pris la direction d’autres agglomérations, notamment Misisi au Sud-Kivu.

«Il est un peu difficile de donner les chiffres parce qu’ils sont vraiment nombreux. Il y a même certains qui sont dans des carrés miniers à Misisi, Mukera. Et d’autres font le petit commerce, entre autre la vente des œufs, de l’arachide… Cette situation impacte négativement sur la vie de l’enfant,» explique-t-il.

Celui-ci pense que la mise en place de ces centres devrait permettre la prise en charge des enfants vulnérables et orphelins, et leur garantir un avenir meilleur.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.