0 3 minutes 9 mois

Le Gouverneur Malo Mobutu a fixé les frais de scolarité, à payer par les parents des élèves aux cycles maternel et secondaire, pour l’année 2023-2024, dans la province du Nord-Ubangi.

Dans son arrêté transmis le 10 octobre aux Inspecteurs Provinciaux de deux provinces éducationnelles du Sud-Ubangi, l’on note cependant que l’autorité provinciale a instauré des frais d’appui aux enseignants. Une nouvelle charge que les parents doivent supporter chaque mois.

Le Gouverneur a maintenu la gratuité de l’enseignement primaire, décrétée par le Chef de l’Etat. Mais plusieurs observateurs s’indignent de sa décision de fixer ces frais d’appui aux enseignants aux niveaux maternel et secondaire, alors que les parents avaient déjà du mal à payer la scolarité de leurs enfants.

A l’école maternelle par exemple, ces frais sont fixés à 3.500 FC par mois. Au niveau de l’éducation de base (7ème et 8ème), les parents vont devoir payer 4.000 FC chaque mois.

Et au niveau des écoles secondaires générales et techniques, ces frais d’appui aux enseignants sont fixés à 5.000FC par mois.

En plus de ces frais, les parents d’élèves vont également payer d’autres frais annuels. Au cycle maternel, il s’agit de 28.000 FC, y compris les frais de fonctionnement, de minerval, de bulletin, d’appui à la formation et de Sonas.

Au cycle secondaire, les élèves de l’enseignement de base vont payer 33.000 FC par an, ceux du secondaire général vont payer 40.000FC, et ceux des options techniques A paient 50.000 FC, et 60.000 FC pour les options techniques B.

Dans cet arrêté consulté par Watoto News, le Gouverneur de province a laissé un champ libre aux écoles privées et agréés de fixer leurs frais scolaires, tenant compte de l’avis des parents d’élèves. Ils paieront tout de même 10.000 FC de minerval, bulletin, Sonas et autres.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.