0 2 minutes 1 semaine

Aucun chef d’établissement n’est censé proclamer les élèves le 02 juillet 2024, sans avoir authentifié les bulletins auprès du Service National d’Identification des Élèves (SERNIE).

C’est l’instruction donnée par le directeur provincial de l’EPST Sud-Kivu 2, Albert Bope Piema, dans la partie Sud de la province.

Dans sa correspondance de ce samedi 8 juin, portant objet : « instruction ferme sur l’authentification de bulletins scolaires année 2023-2024 », le directeur provincial de l’EPST Sud-Kivu 2, a insisté qu’avant d’authentifier les bulletins, les chefs d’établissement devront présenter la preuve d’acquisition délivrée par le chargé des bulletins à la sous-division ou à la division provinciale de l’EPST Sud-Kivu 2.

Dans cette correspondance, celui-ci dégage quelques recommandations aux différents acteurs éducatifs dans la zone, entre autres au SERNIE, d’établir les listes de toutes les écoles dont les bulletins seront authentifiés.

Mais également aux parents et élèves, de ne pas recevoir le 02 juillet, un bulletin non authentifié et enfin, aux gestionnaires des écoles, de faire le suivi de leurs chefs d’établissement pour l’exécution de cette activité.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.