0 3 minutes 1 semaine

35 personnes, parmi elles un total de 22 enfants victimes des bombardements au camp des déplacés de Mugunga à Goma, ont été inhumées ce mercredi 15 mai au Nord-Kivu.

L’information a été livrée par le Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, à l’issue d’une cérémonie qui a rendu le dernier hommage à ces victimes.

Cette cérémonie s’est déroulée au stade de l’unité de Goma en présence de plusieurs délégations des gouvernements central et provincial, devant des familles endeuillées par cet incident.

Dans sa communication, Patrick Muyaya parle de l’avenir compromis des familles qui ont perdu les enfants et les nourrissons dans dlces bombardements du 3 mai 2024 à Mugunga et Lac-Vert. Des bombes probablement lancées par les rebelles du M23.

Nous sommes venus pour rendre les derniers hommages aux victimes des bombardements. Les 35 personnes inhumées aujourd’hui, parmi elles, 22 sont des enfants, certains sont des nourrissons. Ils représentaient l’avenir de leurs familles et les produits de rêve de leurs parents. Tous ces rêves sont brisés. Parmi ceux qui sont morts, il y a des femmes et des parents qui laissent les orphelins avec un avenir compromis. Ceci doit s’arrêter et justice sera faite,” a-t-il noté.

De sa part, le ministre de la solidarité nationale et des actions humanitaires, Modeste Mutinga indique qu’au vu de ce bilan “traumatisant”, la violence doit cesser.

Ce tableau bouleversant prouve à suffisance le niveau de cruauté et de culpabilité du Rwanda. C’est révoltant, trop c’est trop ! Ça doit cesser et ça va cesser. Le président de la République ne ménage aucun effort pour que la paix revienne dans cette partie du pays en insécurité récurrente,” a-t-il déclaré.

Notons que ces victimes ont été enterrées au cimetière de Kibati dénommé “Cimetière du Genocost”, dédié aux victimes des agressions rwandaises, selon les autorités.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.