0 2 minutes 3 mois

Des élèves de l’Institut Umoja à Kabare, ont été sensibilisés ce jeudi 25 avril, sur l’importance d’utilisation de l’Artémisia, en vue de lutter contre le paludisme.

Cette initiative de l’Association des Femmes Solidaires pour le Développement Intégré (AFESDI) a eu lieu à l’occasion de la journée mondiale du paludisme.

Cette structure dit avoir voulu sensibiliser toute la communauté scolaire le bien-fondé d’utiliser l’Artemisia, une plante qui est contenue dans les principaux traitements antipaludiques, et à partir de laquelle on extrait l’Artémisinine

Nous avons organisé une série d’activités pour sensibiliser la population à cette maladie mortelle. Il s’agit du génie en herbe, la sensibilisation de masse et la sensibilisation de porte à porte pour parler à la communauté l’importance d’Artémisia qui est une plante cultivée au Sud-Kivu et qui a été très efficace pendant la période de COVID-19. Une espèce qui a été témoignée même par des scientifiques internationaux par son efficacité pour soigner la malaria (paludisme),” indique le chargé de communication de l’AFESDI, Glody Mupimbi.

Selon lui, l’objectif est de soutenir le thème de cette journée, qui vise à “accélérer la lutte contre le paludisme pour un monde équitable”.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.