0 3 minutes 3 mois

A l’occasion de la Journée mondiale du paludisme, célébrée chaque année le 25 avril, des voix s’élèvent pour rappeler l’importance de la prévention pour lutter contre cette maladie mortelle. Le paludisme transmis par les piqûres de moustiques infectés, touche principalement les enfants.

Pour protéger les enfants contre le paludisme, l’utilisation de moustiquaires imprégnées est essentielle. Ces moustiquaires traitées avec des insecticides permettent de repousser les moustiques et ainsi de réduire le risque d’infection.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’utilisation généralisée de moustiquaires imprégnées pourrait réduire de manière significative le nombre de cas de paludisme et sauver des milliers de vies chaque année surtout chez les plus jeunes.

Pour l’agence onusienne, il est primordial que les gouvernements, les organisations internationales et la société civile continuent à promouvoir l’utilisation des moustiquaires imprégnées, notamment dans les régions les plus touchées par le paludisme.

En sensibilisant la population à l’importance de ces mesures de prévention, il est possible de réduire la propagation de la maladie et d’améliorer la santé des enfants. L’utilisation par les femmes enceintes de moustiquaires traitées aide à préserver la santé des nourrissons, car le paludisme contribue pour beaucoup à l’insuffisance pondérale à la naissance,” indique l’OMS.

De sa part, l’UNICEF explique la dangerosité du paludisme chez les enfants, et montre la nécessité de protéger leurs vies.

Le paludisme est à l’origine d’environ un décès d’enfant sur cinq. La maladie contribue beaucoup chez les enfants à l’anémie, cause importante de retards de croissance et de développement. La lutte contre le paludisme est également un aspect essentiel de la stratégie de survie et de développement accéléré de l’enfant,” alerte-t-il.

Rappelons que cette année, la journée mondiale du paludisme est célébrée sous le thème : “Accélérer la lutte contre le paludisme pour un monde plus équitable”.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.