0 3 minutes 3 mois

C’est désormais officiel. Les élèves et écoliers finalistes du Nord-Kivu sont exemptés du paiement des frais de participation aux épreuves certificatives, notamment l’EXETAT.

La conseillère principale du gouverneur intérimaire du Nord-Kivu, en charge de l’éducation, Mme Prisca Kamala, l’a confirmé dans une déclaration faite ce jeudi 25 avril 2024.

«C’est un soulagement pour l’autorité provinciale. Non seulement, comme vous le savez, l’école primaire est gratuite, mais également au niveau de la 8e année de l’enseignement de base, nous avons un examen appelé Tenasosp (Test national d’orientation scolaire et professionnelle) qui sera pris en charge par le gouvernement central, ainsi que l’examen hors session et la session ordinaire de l’Examen d’État. Les enfants et les parents du Nord-Kivu peuvent donc être rassurés », a déclaré Mme Prisca Luanda Kamala.

Celle-ci précise que les parents qui avaient déjà payé les frais de participation à l’Examen d’État seront remboursés. Elle appelle les écoles qui continuaient à percevoir ces frais à cesser, car le gouvernement central a déjà pris en charge tous les coûts liés au Tenososp, aux examens hors session et à la session ordinaire de l’Examen d’État.

Prisca Kamala précise que pour faciliter la mise en œuvre, l’Exécutif national a déjà crédité les comptes de l’Inspection générale, qui à son tour, effectuera les paiements pour les trois provinces éducatives du Nord-Kivu, à savoir le Nord-Kivu I, II et III.

Cette décision a été prise par le gouvernement central pour apaiser la souffrance de la population de cette province, qui subit les méfaits de la guerre du M23.

L’exemption des frais de participation aux différentes épreuves certificatives pour les finalistes du Nord-Kivu est le résultat de plaidoyers des forces vives et des élus, soutenus et canalisés par le gouverneur intérimaire de la province, le général-major Chirimwami Nkuba Peter.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.