0 2 minutes 3 mois

Des jeunes filles de Bukavu sont invitées à la lecture de livres pour améliorer leurs productions scientifiques. Cet appel a été lancé ce 19 avril par Judith Nyota, membre du groupe ‘Mama Leaders’ de la bibliothèque de paix de Panzi.

Elle s’est ainsi exprimée lors d’une rencontre de filles tenue en marge de la semaine du livre, organisée annuellement par cette bibliothèque pour jeunes.

A cette occasion, Judith Nyota a souligné qu’une fille qui lit non seulement accroît son niveau intellectuel mais aussi améliore son image dans la société.

Elle a affirmé que les filles instruites sont capables de réduire les stéréotypes développés autour des filles dans leur environnement.

De sa part, Fortunée Iragi, membre de la bibliothèque de paix, révèle que selon les statistiques de fréquentation, ce sont majoritairement les garçons qui viennent pour la lecture.

Elle indique que cela est l’une des raisons qui soulignent la nécessité de sensibiliser les filles à la lecture.

Notons que chaque année, la bibliothèque de paix de Panzi organise une semaine dédiée aux livres pour célébrer la Journée internationale du livre et des droits d’auteur, le 23 avril.

q

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.