0 3 minutes 3 mois

A l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée le 3 mai de chaque année, des journalistes reunis au sein de l’Union Nationale de la Presse Congolaise (UNPC) section du Sud-Kivu, ont marché pour sensibiliser la population sur la protection de l’environnement.

Venus des différents médias, ces professionnels de la plume et du micro portaient des supports de communication qui promeuvent la liberté dans le travail d’informer, et la promotion du journaliste environnemental.

La marche pacifique est partie de Vamaro en passant par le rond-point Munzihirwa et la place de la paix jusqu’au gouvernaurat du Sud-Kivu, où un mémorandum a été déposé dans le cadre des plaidoyers auprès des autorités polico-administratives, afin de permettre aux journalistes de bien traiter les questions liées à l’environnement.

Dans ce mémo lu par le secrétaire de l’UNPC/Sud-Kivu, les journalistes relèvent des besoins les plus urgents pour relever les défis environnementaux, avec l’implication des médias dans la province du Sud-Kivu.

Nous demandons une collaboration entre les autorités provinciales et les médias pour renforcer les capacités des journalistes en matière de journalisme environnemental et d’investigation scientifique, soutenir la création de médias spécialisés dans la couverture des questions environnementales, favoriser l’accès des journalistes à l’information environnementale, protéger les journalistes qui enquêtent sur les questions environnementales,” a lu Égide Kitumaini.

Recevant ce mémo, le Commissaire Général en charge de Communication, Médias et Porte parole du Gouvernement Provincial, Typson Idumbo a félicité les professionnels des médias pour leur démarche dans la lutte contre les crises environnementales.

Celui-ci a promis de remettre ce mémo à l’autorité provinciale, qui pourra répondre avec diligence sur les questions majeures soulevées par l’UNPC Sud-Kivu, dans le cadre de la protection de l’environnement.

A l’issue de cette marche, des journalistes s’engagent à traiter régulièrement les questions liées à l’environnement pour sensibiliser leur public.

Nous savons tous l’influence des médias sur l’opinion publique. Nous allons accentuer les sensibilisations à travers des émissions et des reportages, pour contribuer à notre manière à la protection de l’environnement” déclare Rodrigue Zagabe, journaliste à Radio Star.

Notons que cette année, la journée mondiale de la liberté de la presse est célébrée sous le thème : ” La presse au service de la planète : crises environnementales et urgences pour le journalisme “.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.