0 2 minutes 3 mois

5 enfants ont perdu la vie dans l’explosion des bombes, la journée de ce vendredi 3 mai au quartier Lac-Vert, dans la ville de Goma au Nord-Kivu, annonce le Chef de ce quartier.

A en croire Dedesi Mitima, ces bombes probablement larguées par des rebelles du M23, ont tué 9 personnes au total, parmi elles 2 hommes, 2 femmes et 5 enfants.

“Il y a deux bombes qui ont explosé au quartier Lac-Vert, faisant neuf morts et 18 blessés. Mais il y a 2 autres bombes qui ont explosé au quartier Mugunga, et une autre du côté de Nzulo. C’est une situation regrettable, vu que la population de mon entité devient chaque jour victime d’attaques armées,” explique-t-il, dans un entretien avec Watoto News.

Le Chef de quartier Lac-Vert ajoute que l’une de ces bombes est tombée dans un site des déplacés, qui ont fui la même guerre du M23, dans les territoires de Rutshuru et Masisi.

Dedesi Mitima salue les efforts déployées par les autorités pour le rétablissement de la sécurité, mais plaide pour le renforcement des mesures prises, afin que toute la population, en particulier les enfants, puissent être protégés contre ces actes de violence.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.