0 3 minutes 3 mois

Un forum d’échange citoyen entre les jeunes de la ville de Kisangani et les candidats aux élections sénatoriales à été organisée ce mercredi 17 avril à la bibliothèque centrale de l’université de Kisangani, dans la province de la Tshopo.

Cet échange a été organisé par le Parlement des enfants et des jeunes de la Tshopo (PARDE) et les mouvements citoyens de la ville de Kisangani.

Objectif, connaitre, écouter et comprendre la vision, le projet de société et les réelles motivations de chacun des candidats Sénateurs et Gouverneurs.

Dans le cadre de la participation des jeunes à la gestion de la chose publique, le parlement des jeunes de la Tshopo a voulu accueillir les candidats sénateurs volontaires à présenter leur vision pour le développement de la Tshopo, une fois élu, à la jeunesse qui est la conséquence des choix des représentants (députés provinciaux) “, a indiqué Fabrice Debo, coordonnateur du parlement des enfants et jeunes.

Dans son mot, Fernand Athonga, candidat sénateur, pense que l’ère du changement est arrivée, pour mettre fin à la souffrance dans laquelle vit la population de cette province.

Nous voulons que la Tshopo soit représentée par les jeunes dynamiques pour que le changement de la province. Aujourd’hui la Tshopo est dans l’insécurité, la situation de Mbole et lengola par là car là où il y a l’insécurité rien ne marche, rien évolue, ni le développement. La Tshopo est maintenant accroupie. Les jeunes doivent faire le renouvellement de la classe politique pour son émergence,” à-t-il indiqué.

De son côté, Jean-claude Aloti, candidat sénateur, pense que la priorité c’est le rétablissement de la paix pour que la province prenne son élan du développement.

Mettons nous ensemble, élus provinciaux, société civile et des mouvements citoyens pour résoudre les problèmes qui rongent la Tshopo ensemble et les traiter pour son développement. Un élu n’est pas un Dieu mais plutôt un parlementaire qui doit plaider pour la population,” exhorte t’il.

Notons que d’après le calendrier réaménagé par la CENI, les élections couplées des gouverneurs et vice-gouverneurs ainsi que des sénateurs se tiendront le 29 avril 2024.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.