0 1 minute 5 mois

Les activités scolaires ont été perturbées lundi 15 janvier dans plusieurs écoles de Kamanyola, dans le territoire de Walungu au Sud-Kivu. C’est à la suite du meurtre d’un responsable d’une école de la place.

Justin Kahimbi, Directeur de l’école primaire Kashenyi, a été tué la nuit de dimanche par des hommes armés, déplore le président de l’intersyndicale des syndicats des enseignants dans le groupement de Kamanyola.

Selon lui, la décision d’arrêter les activités dans les différentes écoles a été prise spontanément pour notamment demander aux autorités locales de diligenter les enquêtes afin de retrouver les auteurs de ce meurtre.

Pour rappel, l’infortuné était également président du Réseau Communautaire pour la protection de l’enfance (RECOPE) à Kamanyola.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.