0 3 minutes 5 mois

Les cours ont timidement repris lundi 8 janvier 2024 à Mahagi dans la province de l’Ituri. C’est suite aux rumeurs qui ont circulé quelque jours avant la reprise des cours du deuxième trimestre de l’année scolaire 2023-2024 dans la division provinciale de l’EPST Ituri 3, faisant état d’un report de cette reprise.

Dans les réseaux sociaux tout comme dans des bouches non autorisées, des massages de report de cours au 15 janvier 2025 ont sillonné les rues, les avenues et les villages de Mahagi semant la confusion dans le chef de certains parents.

Dans plusieurs écoles de la commune rurale de Mahagi, on pouvait observer l’arrivée tardive des élèves et enseignants, une faible mobilisation a émaillé cette première journée.

Le directeur provincial de l’EPST Ituri 3, après une ronde effectué dans quelques écoles de la commune rurale de Mahagi, a appelé les parents à envoyer massivement leurs enfants à l’école pour poursuivre notamment avec leurs études.

Grande est notre surprise ce lundi après notre ronde effectuée au premier jour de la reprise de cours dans quelques écoles, nous avons remarqué qu’il y a eu timidité dans les écoles mais cette timidité est partagée. Dans certaines écoles, les enseignants et le membre du comité de gestion sont venus nombreux mais d’autres parts du côté élèves, il y a eu une absence très remarquable. Toute fois, dans les écoles où je suis passé ces élèves ont été encadrés. J’appelle les parents d’envoyer les enfants à l’école car ceux qui sont venus ont été encadrés mais aussi le personnel enseignant ne reviendra pas sur les matières enseignées mais plutôt ira de l’avant,” lance monsieur Ghislain Tshibanda Tshibanda.

Signalons que le samedi dernier, le patron de l’EPST Ituri 3 avait rendu public un communiqué, appelant les parents, élèves et acteurs pédagogiques a ne s’attendre à aucune modification de calendrier scolaire.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.