0 3 minutes 5 mois

Dans le cadre de son projet de résilience en éducation formelle et non formelle, appuyé par l’UNICEF, la direction provinciale de l’EPST vient de remettre des kits d’apprentissage à environ 300 jeunes et adolescents vulnérables. La distribution a eu lieu ce mardi 9 janvier 2023 à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

A en croire Léon Musagi, Chef de Division chargé des services généraux à l’EPST, cette dotation vise à ces enfants à bien suivre leur formation professionnelle en métiers, avant qu’un autre kit de réinsertion ne leur soit donné à l’issue de cette formation de 10 mois.

Nous avons identifié beaucoup d’enfants vulnérables dans la ville de Bukavu. Il y a des orphelins, des enfants vivant avec handicap, des filles mères… pour les encadrer dans des centres de formation en métiers. Et nous leur remettons ces kits comme matériel didactique. Ceux de coupe et couture par exemple vont vendre les pagnes cousues et acheter d’autres pour continuer à apprendre. Qu’ils continuent de travailler parce que nous voulons qu’ils atteignent la fin du cycle de formation,” a-t-il indiqué.

Des apprenants d’environ 11 filières ont reçu leurs kits. C’est notamment ceux de la maçonnerie, menuiserie, restaurant, coupe et couture, salon de coiffure, mécanique, pêche, sérigraphie, coordonnerie et autres.

Totale satisfaction pour les bénéficiaires qui remercient l’UNICEF via son partenaire l’EPST pour ces kits, qui selon eux vont leur permettre de marier la théorie à la pratique.

J’ai commencé la formation depuis 3 mois mais on n’avait pas encore d’outils. Je suis vraiment heureuse parce que ça va m’aider à bien apprendre. Cette formation va beaucoup m’aider parce que je passais mes journées à la maison sans rien faire,” confie Anastasia Bitangila, bénéficiaire de la coupe et couture.

Je ne m’attendais vraiment pas à recevoir ces fournitures. Ces matériels vont m’aider à bien apprendre pour préparer mon avenir” déclare à son tour Espérance Kanani, bénéficiaire.

Notons que la distribution a eu lieu en faveur des adolescents de 3 communes de la ville de Bukavu. L’EPST compte incessamment doter les apprenants de Miti, Kavumu et Katana en territoire de Kabare également en kits d’apprentissage. Pour cette énième cohorte, c’est environ 1.200 enfants qui sont accompagnés dans les territoires d’Uvira, Walungu et Mwenga.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.