0 3 minutes 6 mois

La Société Civile de Nyangezi, en territoire de Walungu au Sud-Kivu, dénonce l’utilisation des enfants dans des carrières de fabrication de briques, en violation de la loi.

Dans un entretien avec Watoto News, Christian Kadusi, vice-président de cette structure, affirme que des enfants de moins de 15 ans parcourent des longs trajets, transportant des briques.

Cet acteur de la Société Civile demande aux parents de prendre leurs responsabilités en protégeant leurs enfants.

Des enfants transportent des briques du marais jusqu’à la route, et ce pour une petite somme d’argent,” déclare-t-il.

La Société Civile rapporte même des cas de décès de certains enfants, à la suite des travaux dans ces carrières de fabrication de briques.

Depuis le début de l’année, 2 enfants ont déjà perdu la vie dans ces carrières. Plusieurs autres ont été blessés,” affirme-t-il.

Notons qu’en son article 32, la Convention internationale relative aux droits de l’enfant stipule que les états partis reconnaissent le droit de l’enfant d’être protégé contre toute forme d’exploitation économique, et de n’être astreint à aucun travail comportant des risques, ou susceptible de compromettre son éducation, de nuire à sa santé ou à son développement physique, mental, spirituel, moral et social.

L’article 50 de la loi n°09/001 du 10 janvier 2009 portant protection de l’enfant stipule également qu’aucun enfant ne peut être employé avant l’âge de 16 ans révolus. Et lorsqu’un enfant de moins de 18 ans est employé, la même loi, en son article 53, interdit les pires formes de travail des enfants.

C’est notamment les travaux qui, par leur nature et les conditions dans lesquelles ils s’exercent, sont susceptibles de nuire à la santé, à la croissance, à la sécurité, à l’épanouissement, à la dignité ou à la moralité de l’enfant.

Patient Bulangalire, Stagiaire du CUP à Watoto News

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.