0 2 minutes 8 mois

C’est un travail des adultes auquel se livrent tous les jours certains enfants de la ville de Bukavu, pour à la fois lutter contre l’insalubrité et avoir un peu de sou, suite à la vie difficile qu’ils traversent en famille.

Depuis les premières heures de la matinée, ces derniers s’en vont à la recherche de bouteilles en plastique, qu’ils collectionnent pour ensuite les revendre.

Certains enfants rencontrés par un reporter de Watoto News au marché Bondeko, affirment qu’ils ramassent ces bouteilles sur le bord du lac Kivu, dans des quartiers, et souvent sur la rivière Gahwa.

Ces derniers ont fait de la récupération de ces bouteilles, un travail au quotidien.

Lucien, 16 ans, enfant d’une famille vulnérable, affirme qu’il parvient à couvrir certains besoins grâce à ce ramassage de bouteilles.

Je suis ici chaque jour. Les bouteilles, nous les récupérerons avec mes amis sur le bord du lac Kivu et sur la rivière Gahwa. Après, avec mes amis, nous les rendons propres et partons les vendre au marché. Moi, je me paye les habits et autres choses grâce à de l’argent que je trouve,” explique Lucien.

Celui-ci affirme cependant que ce travail n’est pas sans risques. “Parfois, nous sommes obligés de nager pour récupérer les bouteilles sur la surface du lac,” confie-t-il.

Notons que les bouteilles en plastique et plusieurs autres déchets rendent insalubres des quartiers et différentes artères de Bukavu, avec un impact sur la santé des enfants et des habitants.

Malgré les différentes mesures prises par les autorités, la gestion des déchets continue d’être un véritable casse-tête.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.