0 3 minutes 8 mois

C’est un constat qui fâche celle de voir plusieurs écoliers de certains villages du groupement de Kamisimbi, en territoire de Walungu suivre les cours de façon incommodée suite à la présence des chiques sur leurs doigts ou orteils constate un reporter de Watoto News.

Une enseignante du milieu qui s’est confiée sous le sceau de l’anonymat à Watoto News déclare que des cas sont très nombreux dans son école et celles avoisinantes car beaucoup de parents négligent le suivi de leurs enfants à la maison, ce qui n’est pas normal et acceptable.

« Les parents doivent inculquer à leurs enfants les notions d’hygiène et propreté corporelle pour nous éviter cette situation. Beaucoup d’élèves arrivent à l’école sans souliers et ils sont ainsi exposé à attraper des puces et autres insectes ectoparasites qui les attaquent. On les voit en classe avec des chiques dans leurs doigts, orteils…c’est vraiment déplorable » déclare-t-elle.

Notre source ajoute que ce qui énerve est que devant cet abandon de certains parents (pas tous bien sur), et voyant les élèves très indisposés, ce sont souvent des enseignants qui tentent encore d’aider ces enfants à extirper ces bestioles de leur corps alors que ce n’est pas le rôle premier de l’enseignant.

Un autre encadreur contacté dans une autre école de Kamisimbi confirme qu’il y a aussi des cas dans son école et révèle que la question est grave parce que, par exemple que dans l’établissement où il enseigne, on trouve certains élèves avec des chiques depuis la première jusqu’à la quatrième année primaire. Heureusement ce n’est pas tous les élèves.

Il appelle le parent qui néglige le suivi de son enfant à plus de responsabilité car laisser l’enfant jouer à même le sol les pieds nus, ou l’envoyer à l’école sans souliers l’expose à la pénétration cutanée de puces.

Pour rappel les chiques sont causées par les puces des insectes ectoparasites de très petites tailles qui se déplace par saut et se nourrissent du sang de divers animaux dont l’homme.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.