0 2 minutes 9 mois

Dans le cadre de la campagne multisectorielle d’appui à la rentrée scolaire 2023-2024, l’UNICEF vient d’appuyer l’identification des enfants non enregistrés à l’Etat civil, pour la régularisation de leur situation, afin que ces derniers puissent obtenir leur acte de naissance.

L’initiative qui vise zéro écolier sans acte de naissance, a été lancée ce mercredi 13 septembre à Bushushu, en territoire de Kalehe, lors du lancement de la campagne multisectorielle, par le Gouverneur Théo Ngwabidje.

Ces enfants obtiendront leurs actes de naissance grâce aux jugements supplétifs, dont le paiement sera pris en charge par l’UNICEF.

Les enfants qui sont à l’école mais qui n’ont pas été enregistrés à l’État civil, seront d’abord enregistrés dans leurs classes, et après, un plaidoyer sera fait au niveau de la protection, pour qu’il y ait des jugements supplétifs pour un grand nombre, et que ces enfants puissent aussi en bénéficier” a déclaré le Représentant de l’UNICEF, Dr Médard Onobaiso.

Par ailleurs, l’UNICEF annonce également un programme de vaccination des enfants en âge scolaire, pour qu’ils bénéficient aussi de la supplémentation en vitamine A avec la nutrition.

Il compte aussi identifier les enfants malnutris dans les écoles, pour que les services spécialisés de la santé puissent s’occuper d’eux.

Auteur/autrice