0 2 minutes 9 mois

« Nous plaidons à l’UNICEF de nous venir nous aussi en aide en nous donnant des fournitures scolaires et pas seulement aux élèves du primaire ».

Ces propos sont d’un élève de l’Institut Bushushu, lors du lancement de la campagne multisectorielle d’appui à la rentrée scolaire par le Gouverneur de province du Sud-Kivu, ce mercredi 13 septembre 2023.

À l’issue de cette campagne, 185 écoliers et écolières de première année primaire ont reçu des objets classiques, composés d’une mallette, une ardoise, une latte, une gomme, un crayon des stylos, des cahiers et autres accessoires.

De leur part, les élèves du secondaire ont dit être également dans le besoin.

«Je suis contente que l’UNICEF ait donné des malettes aux enfants du primaire, mais nous en avons aussi besoin nous qui sommes au secondaire. La plus part d’entre nous n’ont pas de sacs, d’autres des cahiers mais insuffisants et ceux là qui ont des cahiers certains les amènent à la main au risque de se détruire rapidement surtout avec la pluie. Nous avons reçu des cahiers de la part de l’UNICEF mais ces cahiers ne sont pas suffisant pour nous, pour un besoin de 22 cahiers dans la classe on se retrouve avec seulement 10 cahiers. Donc certains cours nous sommes obligés de mettre ça sur papier en attendant,» a déclaré de sa part, Nabintu Rosalie, élève de 1ère HP à l’Institut Bushushu.

Rappelons que cette campagne intervenue à Bushushu a pour objectif de sensibiliser tous les parents à amener leurs enfants à l’école, et les y maintenir, afin de leur assurer un meilleur avenir.

Auteur/autrice