0 2 minutes 7 mois

«La vaccination a sensiblement réduit la fréquence des cas d’enfants atteints de la polio dans les hôpitaux de la zone de santé de Beni.» Ces propos sont du Docteur Mombo Jullio Salluste, médecin militaire à l’hôpital de garnison de Beni.

Il l’a dit lors d’un entretien avec Watoto News, en marge de la journée mondiale de lutte contre la polio, célébrée le 24 octobre de chaque année.

Celui-ci profite de cette occasion pour encourager les parents à s’aproprier les campagnes de vaccination contre la poliomyélite organisées régulièrement.

Déjà à partir d’un mois de naissance, l’enfant doit recevoir le premier vaccin contre la poliomyélite. Nous avons les VPO1, VPO2 et VPO3 pour renforcer l’immunité des enfants contre cette maladie. Au delà du calendrier vaccinal, il s’organise des campagnes de vaccination souvent pour combattre cette maladie. Ce sont des moyens efficaces pour combattre la maladie”, a expliqué docteur M. Salluste.

La polio est une maladie infectieuse aiguë qui s’attaque à la substance grise de la moelle épinière. Elle s’attaque beaucoup plus aux enfants. A un stade avancé, elle peut provoquer la paralysie des organes et du système respiratoire puisqu’elle attaque le système nerveux.

Selon le Dr Salluste, l’autre traitement préventif de la maladie, c’est de veiller à la propreté des aliments, des mains et ne pas être en contact avec les personnes infectées.

Signalons que le thème mondial de la journée mondiale de lutte contre la polio a été : « Vaincre la polio de façon définitive ».

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.