0 3 minutes 3 semaines

OPINION JEUNE

Je m’appelle Cubaka Baguma Jack, jeune leader de la ville de Bukavu et licencié en sciences politiques à l’Université Officielle de Bukavu.

La présence de deux ministres en RDC pose déjà un énorme défi à relever.

Sama Lukonde a déposé sa démission auprès du chef de l’État, mais depuis la nomination de Judith Suminwa, on n’a jamais eu de remise et reprise. Ça bloque le développement de notre pays.

A présent, on ne sait pas dire qui assure les affaires et la gestion entre les deux premiers ministres.

Il y a déjà plusieurs mois depuis qu’on a fait l’investiture du président mais nous vivons dans un pays sans gouvernement.

Comment est-ce que les problèmes de la population seront résolus ? Ceci est un grand défi qui peut conduire au sous-développement du pays.

On ne prend pas compte du social de la population car il n’y a pas de ministres en charge des affaires sociales qui tablent sur le changement et développement durable du pays.

A cela, ce que nous constatons et condamnons, comme il n’y a jamais eu de remise et reprise, cela veut dire que c’est Sama Lukonde qui continue à jouir de sa plénitude à la tête de notre gouvernement. Cette situation met notre pays dans un état de faiblesse.

Le développement étant un processus, il faudrait laisser à Judith Suminwa le monopole de faire sa gestion et d’exercer aussi ses compétences dans le cadre de pouvoir redorer l’image de la République Démocratique du Congo, tenant compte de ce qu’elle avait dit lors de son point de presse.

Le gouvernement tarde aussi parce qu’il y a ce défi qui doit être relevé.

Nous sommes dans une période où nous devons passer aux choses sérieuses. On ne peut pas rester seulement dans des discours.

La gestion doit revenir aux personnes qui savent et qui ont la rigueur dans leur manière de faire avec la volonté d’aider la nation.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.