0 2 minutes 3 mois

Je m’appelle Michaella Mugisho, enfant journaliste du Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant (RJAE Junior). Je suis élève en 4ème année primaire au Complexe Scolaire Le Progrès.

Dans notre classe, nous avons la chance d’avoir un enseignant dévoué, monsieur Malangaliro Emery, dont la gentillesse et la pédagogie sont remarquables.

Il veille à ce que chaque leçon soit une interaction vivante, encourageant les élèves à être attentifs et à poser des questions pour n’avoir aucun doute.

Le mardi est une journée particulièrement riche en apprentissage, avec des matières telles que les mathématiques-problèmes, l’histoire et la grammaire.

Parmi ces disciplines, les problèmes de mathématiques me captivent par leur logique et leur capacité à stimuler ma réflexion. L’histoire, quant à elle, est une fenêtre ouverte sur le passé, me permettant de comprendre les événements qui ont eu lieu avant le monde actuel.

Un cours d’histoire m’a particulièrement marquée : celui où Monsieur Malangaliro nous a amenés dans le temps, jusqu’à la période de la deuxième république. Il a su captiver notre attention en racontant comment Mobutu Sese Seko, alors au pouvoir, a été renversé par Laurent-Désiré Kabila.

Ces récits historiques ne sont pas seulement des faits et des dates ; ils sont des histoires de courage, de changement et d’espoir qui continuent d’influencer notre présent.

Au-delà des cours, je m’efforce de participer activement à la vie scolaire, que ce soit à travers des projets de groupe ou des activités parascolaires. Chaque jour est une opportunité d’apprendre, de grandir et de préparer le terrain pour un avenir prometteur.

Vive l’enseignement, vive l’enseignant

Michaella Mugisho, enfant journaliste du RJAE

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.