0 4 minutes 3 mois

Le Comité d’enfants journalistes du Réseau des Journalistes Amis de l’Enfant (RJAE) a échangé ce mercredi 24 avril avec des responsables au sein de la Division provincial du Genre, Famille et Enfant, à Bukavu au Sud-Kivu.

Marcellin Shabani, Chef de Bureau chargé de la Protection de l’Enfant à la Division du Genre, dit avoir invité ces enfants journalistes pour les impliquer dans la dynamique de la mise en place des comités d’enfants en province du Sud-Kivu.

Aujourd’hui la RDC développe une démarche de mettre en place le Parlement national des enfants. C’est ainsi que nous sommes entrain de sélectionner les enfants dans les écoles et structures de la société civile qui encadrent les enfants, tel que le RJAE. Nous pensons que nous pouvons bâtir notre avenir sur ces enfants qui aspirent aussi à devenir des grands citoyens,” affirme-t-il à Watoto News.

Celui-ci pense que si les enfants s’approprient la lutte et la promotion de leurs propres droits, il y a lieu d’espérer à une province prospère.

Ces Rjae-junior sont déjà à l’œuvre. Il est question seulement de renforcer leurs capacités pour offrir aux autres enfants un environnement favorable à leur épanouissement et à leur développement,” explique Marcellin Shabani.

Et d’ajouter : “Autrefois l’opinion des enfants n’était pas pris en considération. Mais aujourd’hui on comprend que l’enfant est non seulement bénéficiaire de ce droit, mais il est aussi sujet de la promotion de ses propres droits. J’encourage ces enfants journalistes du RJAE à dénoncer les cas de violations des droits de l’enfant à travers leurs canaux,” a-t-il déclaré.

A l’issue de cette rencontre, Arsène Bwimba, Président du Comité d’enfants journalistes du RJAE, dit être émerveillé par cet échange. Il salue un processus du Gouvernement qui selon lui, va contribuer davantage à la promotion des droits de l’enfant.

“Notre rencontre avec la Divigenre a été vraiment riche parce que nous avons été mis au courant du processus de formation des comités d’enfants au niveau provincial et du Parlement d’enfants au niveau national, ainsi que les différentes étapes. Ce que nous faisons déjà au niveau du comité d’enfant du rjae -junior , nous allons le continuer dans cette initiative gouvernementale; c’est à dire parler des droits des enfants et rapporter sur des problèmes qu’ils ont en terme de plaidoyer ” déclare-t-il.

Il sied de noter que lors de cette rencontre, les enfants-journalistes ont été accompagnés par le Coordonnateur du RJAE au Sud-Kivu, Ernest Muhero, ainsi que leurs encadreurs Museza Cikuru et Emmanuela Bahindwa.

La delegation de la Division du genre famille et enfant au Sud-Kivu, était également composée de Monsieur Adams Barochi, point focal participation des enfants, et Monsieur Enjili Pouvoir, assistant accompagnateur des structures de participation des enfants de la Société civile. Enjili Pouvoir a encouragé les enfants du RJAE à être dynamiques pour arriver au sommet. Il leur a dit que lui même a fait parti des enfants parlementaires en défendant les intérêts des enfants, avant d’atteindre un échelon supérieur.

A ce stade, la province du Sud-Kivu est à l’étape de la mise en place des comités d’enfants au niveau des communes.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.