0 2 minutes 3 mois

Dans un entretien avec Watoto News, Jocelyne Riziki, écolière de 11 ans, a appelé le Gouvernement congolais à soutenir la scolarisation des jeunes filles, pour leur permettre de réaliser leur plein potentiel.

Selon Jocelyne, de nombreux parents rencontrent des difficultés financières qui les empêchent de scolariser leurs enfants, en particulier leurs filles.

“Il y a des parents qui n’ont pas les moyens pour scolariser leurs enfants“, explique-t-elle avec compassion.

Face à cette réalité, Jocelyne appelle le gouvernement à intervenir en créant davantage d’écoles publiques où les filles pourraient étudier gratuitement. Elle est convaincue que l’État a un rôle crucial à jouer dans l’éducation des jeunes filles.

L’État aussi peut payer pour ces enfants. C’est pourquoi je demande au gouvernement de tout faire pour créer plus d’écoles publiques, où les filles peuvent étudier sans payer”, déclare-t-elle.

Jocelyne souligne l’importance de l’éducation des filles en soulignant le potentiel qu’elles ont pour contribuer au développement du pays. Elle insiste sur le fait que la scolarisation des filles est essentielle pour leur permettre de jouer un rôle actif dans la société.

Les parents doivent s’efforcer pour scolariser leurs enfants filles, parce qu’ils ne savent pas ce qu’elles pourront devenir plus tard dans la vie. Elles peuvent contribuer au développement de notre pays“, affirme-t-elle.

En dépit des difficultés auxquelles sont confrontés certains parents et jeunes filles, Jocelyne elle-même nourrit de grandes aspirations pour son avenir. Elle souhaite devenir médecin et suivre les pas de sa mère, qui est chirurgienne.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.