0 3 minutes 3 mois

Élève en 6ème primaire, Feza Bunvikane Marie Reine, est une voix pour l’éducation des jeunes fillles en RDC. À seulement 11 ans, elle a une vision claire de ce que devrait être l’avenir de l’éducation pour les jeunes filles. Dans une interview avec Watoto News, elle partage ses aspirations et ses rêves, et surtout, elle lance un appel puissant pour la scolarisation des filles.

“Je souhaite que toutes les jeunes filles soient scolarisées,” déclare Feza. Celle-ci dit avoir observé que malgré l’éducation, certains garçons se retrouvent au chômage, tandis que les filles, lorsqu’elles ont la chance d’étudier, peuvent vraiment faire la différence.

Les parents ont payé les études mais ils ne vont rien devenir dans la vie. Alors qu’il y a des filles qui s’en sortent,” dit-elle.

Feza conseille vivement aux parents de ne pas négliger l’éducation de leurs filles. “Parce qu’elles doivent étudier pour changer le monde. Sans la femme, le monde n’est rien,” affirme-t-elle.

C’est un message fort qui souligne l’importance cruciale de l’éducation des femmes pour le progrès de la société. D’ailleurs, elle encourage également les jeunes filles à prendre leur destin en main.

Que ces jeunes filles puissent demander, supplier, solliciter à leurs parents de les scolariser,” affirme Feza, qui les incite à exprimer leur désir d’étudier et de devenir des grandes personnalités. “Je leur engage de continuer à demander leurs droits, pour qu’elles aussi elles étudient,” insiste-t-elle.

Feza exprime sa fierté d’être à l’école et son ambition de réussir dans la vie.

Je suis fière d’être à l’école pour qu’avec mes études je réussisse dans ma vie. Et que je sache diriger ce pays pour arrêter les guerres qu’il y a dans l’Est,” dit-elle avec conviction.

Son rêve est grand : “Je veux devenir une femme politique pour arrêter la guerre et contribuer au retour de la paix dans le monde,” confie-t-elle.

C’est avec cette détermination que Feza envisage son avenir, non seulement pour elle-même mais aussi pour inspirer d’autres jeunes filles à poursuivre leurs études et à devenir des agents de changement dans leur communauté.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.