0 3 minutes 4 mois

Environ 500 jeunes filles adolescentes du territoire de Fizi au Sud-Kivu, ont bénéficié des kits d’hygiène intime dans le cadre du projet d’urgence en éducation, exécuté par l’organisation Action pour la Réhabilitation et Promotion Sociale (ARPS) avec l’appui financier de l’UNICEF sur fonds suédois.

Cette initiative vise à fournir aux jeunes filles les ressources nécessaires pour maintenir une hygiène intime adéquate, ainsi qu’à les sensibiliser sur l’importance de l’hygiène personnelle dans le cadre de leur éducation.

“Nous les jeunes filles, nous avons reçu des articles essentiels qui nous aident pendant la menstruation. J’ai reçu des serviettes hygiéniques, des savons, des sous-vêtements et un sceau” déclare l’écolière Jeannette Faila.

Ces kits d’hygiène intime ont permis à ces jeunes filles de poursuivre leur éducation sans interruption due aux contraintes liées à l’hygiène menstruelle.

Dans cette zone, plusieurs jeunes filles sont confrontées à des défis liés à l’accès à des produits d’hygiène intime de qualité. Ce qui entraîne des conséquences négatives sur leur bien-être émotionnel, leur santé et constitue souvent un frein à leur accès à l’éducation.

“Je demande à l’UNICEF et à ARPS de continuer à nous soutenir avec ces kits d’hygiène parce que plusieurs filles ne viennent pas à l’école pendant la période de leurs menstrues . D’autres ont carrément abandonné l’école par peur d’être stigmatisées,” ajoute de sa part l’élève Bade Zawadi.

Notons que ce projet d’urgence en éducation lancé en août dernier, sera clôturé fin février 2024. En plus des kits d’hygiène intime pour les jeunes filles, il a permis l’accès et le maintien à l’école de plus de 5.000 enfants touchés par des crises humanitaires en territoire de Fizi.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.