0 3 minutes 4 mois

Les parents de Mahagi en Ituri, sont appelés à envoyer leurs enfants à l’école, afin d’éviter que ces derniers ne tombent dans le vagabondage au sein des quartiers et villages de cette partie de la province.

L’appel est de l’association sans but lucratif Tosepela, basée en territoire de Mahagi. Selon cette structure, il s’observe ce dernier temps dans plusieurs coins stratégiques de Mahagi, une pratique devenue courante, de certains enfants qui sillonnent les restaurants, bars, terrasses, alimentations, lieux festifs, et l’artère principale de la commune, entrain de mendier des vivres et non vivres.

Dieudonné Adubango, Coordonnateur de cette structure, affirme que ces enfants se servent de cet argent récolté pour acheter ses drogues et boissons. Ce qui met en danger leur santé et leurs vies.

Ces enfants, dont l’âge varie entre 7 et 15 ans, passent tout leur temps sur la route et dans les salles de cinéma. Ils passeraient également nuit à la belle étoile, le long de la route.

L’école primaire est maintenant gratuite, comment les parents ne peuvent pas envoyer leurs enfants à l’école ? Dans des lieux où les fêtes sont organisées, nous avons maintenant du mal à gérer ces enfants, dans des buvettes, on reçoit matin, midi et soir la plainte de ces enfants. Est ce que c’est la conséquence liée à la situation d’insécurité qui se vit dans cette partie du pays favorisant un déplacement massif de la population ? Est ce que c’est par manque de nourriture dans le toit paternel ? Nous décourageons formellement cette situation qui risque de ternir l’image de Mahagi et également risquerait de nous rattraper tôt où tard,” a déclaré Adubango Dieudonné.

Tout en demandant aux parents de reprendre leurs responsabilités, celui-ci demande aux autorités sécuritaires locales et aux organisations humanitaires de s’impliquer, pour sauver la vie de ces enfants.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.