0 2 minutes 6 mois

Plusieurs enfants risquent de dépasser le délai légal de leur enregistrement à l’Etat-civil à Mulongwe, dans le territoire de Fizi au Sud-Kivu. C’est suite au dysfonctionnement du Bureau de l’État-civil dans cette entité, depuis plus de deux mois.

Des parents interrogés par un correspondant de Watoto News affirment que ce bureau fonctionnait irrégulièrement depuis le début de l’année dernière. Mais depuis novembre jusqu’aujourd’hui, les portes sont restées fermées.

Nombreux habitants des communautés d’accueil et des réfugiés burundais du site de Mulongwe, espéraient y enregistrer leurs enfants avant qu’ils n’atteignent trois mois. Délai après lequel la procédure d’obtention de l’acte de naissance devient complèxe.

Par ailleurs, des mariages, décès, et autres, ne sont plus enregistrés dans ce bureau, qui semble avoir été abandonné par les fonctionnaires.

L’un des préposés à l’État-civil interrogé, affirme que cette situation est liée au manque de motivation. Ce qui aurait poussé les agents à se débrouiller autrement, à travers les travaux, notamment champêtres.

Pendant ce temps, les parents plaident auprès des autorités à tous les niveaux, ainsi qu’aux humanitaires, d’intervenir afin que ces préposés retournent au travail.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.