0 2 minutes 5 mois

Depuis le début des vacances de Noël et du Nouvel an, le nombre d’enfants commerçants ne fait qu’augmenter dans les rues de Durba, une cité minière se trouvant en territoire de Watsa, dans la province du Haut-Uele, a constaté un correspondant de Watoto News.

Nombreux sont ceux qui vendent du jus glacé, du pondu, des oeufs, des habits, pour ne citer que ceux-là. D’autres sont utilisés dans des carrés miniers, déplore madame Brigitte Lovoyo, chef du bureau Genre, famille et enfants en territoire de Watsa.

Celle-ci parle d’un constat amère, et appelle les parents à prendre leurs responsabilités afin d’assurer la sécurité des enfants pendant cette période de festivités.

Les enfants sont en vacances, c’est le temps pour eux de se reposer. Mais nous prenons ces enfants et nous les amenons dans des carrières, ils font l’exploitation minière pourtant c’est interdit par la loi congolaise. Aussi, la circulation est intense, il y a de la poussière. Les enfants qui vendent des beignets, des bananes, ils courent tous les risques à la route. Nous demandons aux parents de prendre leurs responsabilités en main. C’est vrai que la conjecture est là mais qu’on n’expose pas nos enfants,” a-t-elle interpellé.

Notons qu’après un peu plus de deux semaines de vacances, les enfants vont reprendre les cours lundi 8 janvier 2024 sur toute l’étendue de la RDC.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.