0 2 minutes 6 mois

De plus en plus d’enfants de moins de 15 ans s’impliquent dans le ramassage des metaux, qu’ils revendent ensuite en échange d’une modique somme d’argent, dans la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Cependant, ce ramassage expose ces enfants à plusieurs maladies, notamment le choléra, hépatite B, la fièvre typhoïde, ou le risque de se blesser, explique la Société Civile communale d’Ibanda.

Dans un entretien avec Watoto News, cette structure citoyenne affirme que ces enfants errent partout, même dans des endroits insalubres, dangereux et interdits d’accès, avec tous les risques sur leur santé notamment.

Ces enfants qui ramassent les métaux dits Mabende sont exposés à plusieurs conséquences, entre autres des maladies des mains sales, étant donné qu’ils entrent même dans les caniveaux qui font couler des eaux usées et des toilettes. Au-delà de ça, dans ces caniveaux on y jette beaucoup de déchets, parfois des clous et des moitiés de bouteilles cassées. Ils se blessent souvent et n’ont pas les moyens de se prendre en charge correctement,” déclare-t-il.

Celui-ci demande à ces enfants de prendre conscience du danger qu’ils courent en faisant ce ramassage. Il appelle les parents à plutôt scolariser leurs enfants, au lieu de les exposer pour des petites sommes qui ne dépassent pas souvent 500 FC.

Patient Bulangalire, stagiaire du CUP à Watoto News

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.