0 2 minutes 6 mois

L’Institut Français de Bukavu, vient de lancer ce jeudi 30 novembre, un programme visant à soutenir les initiatives des jeunes artistes de la province du Sud-Kivu, afin de garantir leur autonomisation.

L’incubateur culturel dénommé “La Pépinière”, vise à accompagner les opérateurs culturels sous 5 thématiques, déclare Clémence Denis, Directrice de l’Institut Français de Bukavu, lors d’une conférence de lancement de ce projet.

Celle-ci explique qu’il s’agit d’un accompagnement personnalisé des artistes sélectionnés, une serie de formation pour leur professionnalisation. Mais également l’aménagement d’un espace de travail pour ces artistes, leur réseautage ainsi que des bourses pour permettre aux artistes de matérialiser leurs idées.

Pendant deux ans, au total 26 projets des artistes seront accompagnés dans les domaines de la musique, le slam, la littérature, le cinéma, la mode, l’architecture, le design et autres arts.

Alain Namujimbo, Coordonnateur projet à l’Institut Français de Bukavu, explique que pour la première cohorte, 13 projets viables et à long terme des jeunes artistes déjà sélectionnés, seront subventionnés lors de la première année du projet.

Lors de cette conférence, le Représentant de la Mairie de Bukavu, a également promis l’accompagnement de l’autorité urbaine aux entreprises de ces artistes, pour que leurs projets puissent réellement contribuer au développement de l’industrie culturelle en province .

Notons que plusieurs personnalités, notamment des acteurs étatiques et des organisations partenaires, ainsi qu’une dizaine de jeunes incubés, ont pris part au lancement de ce projet, financé par l’ambassade de France à hauteur de 300.000 dollars américains.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.