0 2 minutes 6 mois

172 enfants enfants viennent d’être retirés des groupes armés à Bunyakiri, dans le territoire de Kalehe au Sud-Kivu. C’est ce que confirme le Programme DDRCS Sud-Kivu, dans une note parvenue à Watoto News.

A en croire la Cellule de communication du P-DDRCS, ces enfants ont été retirés à la suite d’une mission conjointe effectuée avec des agences de protection des droits de l’enfant, du 22 au 25 novembre.

Ces enfants de moins de 18 ans, étaient utilisés dans les groupes armés locaux Raia Mutomboki, Kirikou, Butachibera et Bibilo.

Notre source précise que les enfants retirés de ces groupes armés ont été placés dans des familles d’accueil transitoires. Ces derniers y seront pris en charge, par les agences de protection de droit de l’enfant partenaires au Programme.

Parmi les enfants certifiés se trouvent 127 garçons et 45 filles, soit 172 sur un total de 175 qui étaient présumés enfants associés aux forces et groupes armés identifiés,” explique le P-DDRCS.

Notons que la certification de ces enfants a connu la collaboration de la 33ème région militaire, la section protection de l’enfant de la Monusco, la division de affaires sociales, ainsi que les organisations ACAD, ARPJ, WNP, TPO. Cette activité a eu lieu sur les sites de Mushunguti, Kachiri et Mafuo, avec l’appui financier de l’UNICEF.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.