0 2 minutes 7 mois

Au moins 4 cas de décès maternels ont été enregistrés depuis le mois d’octobre 2023 au sein de différentes structures sanitaires de Kipese, dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu.

Cette annonce est du médecin traitant du centre de santé de référence de Kipese, dans un entretien avec un correspondant de Watoto News.

Dr Lwanzo Walina parle en particulier des femmes enceintes qui présentaient des hauts risques pendant le travail d’accouchement et qui nécessitaient directement une intervention chirurgicale.

Il regrette que nombreuses femmes enceintes traversent des longs trajets pour atteindre les structures sanitaires.

De Lwanzo fustige également le manque de matériels nécessaires lors du travail d’accouchement, en particulier la banque de sang,m. Ce qui accentue les décès maternels dans cette aire de santé.

Nombreuses dames ne participent pas à la CPN, il ya d’autres qui arrivent à l’hôpital avec un grand retard. Une dame qui arrive à l’hôpital entrain de saigner et non accompagnée. Ce qui nous met devant un défis difficile à résoudre” indique-t-il.

Docteur Lwanzo Walina appelle les membres de la communauté au respect des programmes des consultations prénatale dans l’objectif de limiter les nombreux des décès maternels.

Il plaide également pour l’assistance du centre de santé de référence de Kipese, pour une prise en charge efficace des femmes enceintes et des enfants.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.