0 2 minutes 6 mois

Une trentaine de jeunes journalistes sont formés par l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) section du Sud-Kivu, sur les textes régissant la presse aux niveaux national, régional et international.

Appuyée par la GIZ, la formation qui va durer 3 jours, a lieu à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Lors de l’ouverture de ces assises, Tereza Blasi Martine, conseillère technique à la GIZ, affirme que l’objectif est d’améliorer le travail des journalistes.

Nous voulons aller vers l’excellence sur le journalisme de paix et sensible au conflit. Un journalisme qui informe d’une manière objective sur les vrais problèmes de la population,» déclare-t-elle.

De sa part, le Représentant de l’UNPC au Sud-Kivu, évoque le contexte actuel en RDC, lié au processus électoral, et pendant lequel les journalistes sont appelés à bien jouer leur rôle.

“Nous sommes dans une période électorale où il y a des tensions de différentes parties prenantes. Alors il faut que le journaliste sache comment utiliser le code d’éthique et déontologie pour qu’il ne tombe pas dans les dérapages. Que le journaliste soit la personne qui atténue les tensions pour les élections inclusives et le développement,» a insisté Egide Kitumaini, secrétaire provincial de l’UNPC.

Signalons que plusieurs formateurs vont exposer sur différents thèmes au cours de cette formation, qui intervient au lendemain du lancement de la campagne électorale en vue des élections de décembre 2023.

C’est notamment le code d’éthique et déontologique, la nouvelle loi sur l’exercice de la liberté de la presse, sur le numérique, ainsi que des textes de lois régissant la presse.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.