0 2 minutes 7 mois

Une tension a été observée la journée de ce mardi 31 octobre à Nyakalengwa, dans le territoire d’Idjwi au Sud-Kivu. Des sources sur place indiquent qu’il s’agit des habitants en colère, qui protestaient contre le meurtre d’un enfant le week-end dernier.

Selon la société civile du groupement Nyakalengwa en chefferie Ntambuka, ces habitants en colère, ont brûlé des maisons des présumés auteurs de ce meurtre.

Tout en fustigeant cet acte, cette structure citoyenne dit condamner “avec force” le meurtre de cet enfant samedi 28 octobre au village Buhagwa.

Dans un entretien avec un correspondant de Watoto News, Balolage Ruhangaza, membre de la société civile, rappelle que c’est depuis la matinée du jeudi 26 octobre que cet enfant était porté disparu. Des recherches ont été organisées mais sans succès.

C’est tôt le matin du samedi 28 octobre que son corps a été retrouvé, ligoté dans une briqueterie,” dénonce-t-il.

Pour l’instant, des forces vives locales annoncent que des présumés auteurs de cet acte,
ont été arrêtés par les services de sécurité.

Ces acteurs de la société civile exigent l’approfondissement des enquêtes, pour que tous les responsables soient jugés conformément aux lois du pays.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.