0 3 minutes 7 mois

Le transport en commun devient un calvaire pour les écoliers et élèves dans certains axes de la ville de Bukavu au Sud-Kivu, suite aux embouteillages qui sont signalés sur plusieurs tronçons routiers. Une situation à la base des retards en classe observés chez plusieurs élèves.

Selon un reporter de Watoto News qui a fait le constat, ces embouteillages s’observent notamment sur les tronçons Brasserie – Place de l’indépendance – Feu Rouge – Nyawera jusqu’à Nguba.

Des écoliers interrogés, affirment qu’ils ont du mal à arriver à temps et ratent parfois des travaux à faire dans les premières heures.

Au parking de la Pharmakina et à Bagira par exemple, les élèves s’y installent depuis les heures matinales en attendant des bus ou des taxis. Parfois ces derniers en manquent, et marchent à pied.

Nous passons beaucoup de temps ici, en attente d’un moyen de transport. Et si on en trouve, en arrivant encore à Brasserie, nous rencontrons des embouteillages. La circulation devient lente, et ça nous retarde,” explique un élève de Bagira.

La même situation est observée à Kamagema, Kaduru, Carrefour, Industriel et autres, rendant difficile l’apprentissage des élèves.

Et pendant ce temps, le prix de transport en commun ne cesse de monter du jour le jour, sur certains tronçons routiers.

Julien, élève de 4ème primaire à l’EP Ntwali, n’en peut plus. «Je quitte à la maison à 6h30′ avec mon père ou mon grand frère. Quand on paye le bus, on avance pas vite suite aux embouteillages. Il ya déjà beaucoup de jours que j’arrive en retard à l’école. Avant hier, quand on est arrivé à l’entrée ISDR près de l’hôpital général, on est sorti du bus à cause des embouteillages et on a marché à pied avec mon grand frère jusqu’à l’école,” s’indigne-t-il.

Celui-ci appelle les autorités à réhabiliter les routes secondaires, pour que celles-ci puissent servir de déviation lors des embouteillages, et permettre aux élèves d’arriver à temps à l’école.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.