0 2 minutes 9 mois

A l’occasion de la rentrée scolaire intervenue ce lundi 4 septembre 2023, les élèves des quelques écoles de la ville de Bukavu au Sud-Kivu, demandent aux autorités de tout mettre en œuvre, afin de leur garantir une année scolaire réussie et sans interruptions.

Parmi eux, l’élève Rose Camunani de l’institut d’Ibanda qui s’est confiée à Watoto News au sortir de son école à l’Athénée d’Ibanda.

Rose Camunani affirme avec fierté avoir passé une bonne première journée de classe ce 4 septembre.

Elle reconnaît qu’elle avait hâte de rentrer à l’école. «C’est parce que je suis en 4ème, et je ressentais l’envie de rentrer à l’école pour terminer avec l’enseignement secondaire,» nous explique-t-elle.

Rose reconnait que la préparation de la rentrée n’a pas été facile pour elle. «Vu la crise économique actuelle, les parents avaient des difficultés pour les fournitures scolaires,» déclare-t-elle.

Elle appelle les autres élèves à être ponctuels et sérieux dans leurs études. «Je pense que nous devons nous focaliser d’abord sur nos études. Que nos encadreurs puissent aussi nous accompagner, nous aider et nous montrer ce que nous devons faire,» insiste-t-elle.

Ce premier jour, Rose se dit satisfaite d’avoir retrouvé ses collègues, ses enseignants et de nouveaux élèves inscrits. Pour elle, c’est parti pour une belle aventure scolaire 2023-2024.

Auteur/autrice