0 2 minutes 8 mois

Diane Lukoo, élève de 13 ans, a été tuée ce mardi 10 octobre 2023 par des présumés miliciens APCLS à Pinga, dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Selon des sources locales, c’est en début d’après-midi que cette élève de l’Institut Bushimoo a été touchée par balle, alors qu’elle rejoignait sa mère aux champs.

Les raisons de ce meurtre ne sont pas encore bien élucidées.

Ces miliciens ont tiré sur cette fillette de 7ème année, et la balle l’a mortellement touchée” affirme un acteur de la société civile locale.

Cette information est confirmée par le Préfet de l’Institut Bushimoo, contacté par Watoto News, qui plaide pour une enquête afin que les auteurs de cette barbarie soient poursuivis.

Nous voulons que les autorités fassent une enquête rapide sur ce dossier, et établir les responsabilités. Parce que les auteurs sont connus, et ils doivent être sanctionnés,” affirme-t-il.

Selon lui, cette élève n’est pas la première victime des atrocités commises par l’Alliance des patriotes pour un Congo libre et souverain (APCLS).

C’est la troisième victime de leur barbarie en une semaine. Nous voulons que ces miliciens partent et que l’armée vienne ici, parce qu’ils commettent trop d’abus,” affirme-t-il.

Signalons qu’à la suite du meurtre de cette élève, ses collègues ont organisé une manifestation spontanée, allant jusqu’à incendier 3 positions de ces miliciens à Pinga.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.