0 3 minutes 8 mois

C’est la radio communautaire Bunyakiri (RCBu) à travers son club de jeunes filles reporters qui a organisé cet atelier de sensibilisation en faveur des 150 adolescentes de l’institut Bunyakiri, en territoire de Kalehe.

Le médecin chef de zone de santé de Bunyakiri et facilitateur du jour, Dr Jules Claude Chasumba Kangene a invité les adolescentes à s’abstenir des toutes pratiques sexuelles avant le mariage car il y a les risques des grossesses et mariages précoces ainsi que des infections sexuellement transmissibles .

«Vous êtes toutes des élèves. Des enfants de moins de 18 ans. Notre pays n’autorise pas le mariage des personnes de moins de 18 ans. Chères enfants, ne pensaient pas actuellement à autres choses à part les études, ne vous soumettez pas à aucune pratique sexuelle avant le mariage car cela risque de gâcher votre vie et gâcher votre avenir” a-t-il indiqué.

Sur un autre chapitre, l’orateur du jour a abordé avec les adolescentes la question de l’hygiène menstruelle.

Il faut également rester propre, très propre alors, pendant la période de vos règles. Utilisez les linges propres et prenez régulièrement votre bain avec des savons hygiéniques,» a ajouté le Dr Jules Claude Chasumba.

Les adolescentes de l’institut Bunyakiri sont satisfaites des connaissances acquises, et qu’elles s’engagent à mettre en pratique

« Merci à la RCBu pour cette formation et le kit qu’elle vient de nous doter », témoigne Furaha Mulongo, une adolescente de 13 ans de la 8eme année éducation de base.

Après la sensibilisation, chaque élève a reçu de la RCBu un kit hygiénique constitué d’un paquet de cortex et un savon de toilette.

Pour rappel, c’est la deuxième fois que la Radio Communautaire Bunyakiri à travers son club des jeunes filles reporters sensibilise les jeunes filles adolescentes sur l’hygiène menstruelle et la lutte contre les grossesses ainsi que les mariages précoces.

D’ici fin décembre 2023, elle compte sensibiliser cinq mille adolescentes pour ainsi tenter d’apporter tant soit peu sa contribution à la lutte contre les mariages et précoces, une pratique devenue courante dans la zone. Objectif difficile à atteindre vu les multiples difficultés liées au manque de moyens financiers et techniques.

Simon Weteshi Mihona, Directeur de la radio RCBU et initiateur du club des jeunes filles reporters, précise que ce n’est ni la première ni la dernière formation sur ces questions, vu que sa radio est résolument engagée à apporter sa modeste contribution dans la lutte contre le mariage et grossesse précoces à Bunyakiri.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.