0 2 minutes 8 mois

La persistance de l’insécurité dans l’Est de la RDC continue à avoir de l’impact sur la situation des enfants au Nord-Kivu, Sud-Kivu et en Ituri.

Dans un nouveau rapport rendu public, la Coordination humanitaire en RDC (OCHA) dit avoir enregistré plus de 256.000 enfants malnutris dans ces trois provinces.

Le Nord-Kivu vient en tête avec plus de 128.000 enfants. Suivi par le Sud-Kivu qui a plus de 112.000, et l’Ituri qui compte plus de 15.000 enfants malnutris.

Selon l’UNICEF, plus de 800.000 enfants ont été déplacés depuis le début de l’année 2023 en RDC. En outre, plus de 2.000 écoles ont dû fermer en raison de l’insécurité et/ou de l’utilisation de ces infrastructures par des personnes déplacées.

Au total, le pays compte actuellement 5,8 millions de personnes déplacées internes, dont la majorité est située dans les provinces de l’Est.

Environ 7,8 millions de personnes sont dans le besoin d’assistance humanitaire. Le Nord-Kivu en compte 4,1 millions, suivi par l’Ituri qui compte 2,2 millions, et ensuite le Sud-Kivu, avec 1,6 millions de personnes.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.