0 3 minutes 11 mois

Le samedi 8 juillet 2023, une délégation humanitaire de haut niveau conduite par le représentant pays de l’UNICEF en RDC, Grant Leaity, accompagné du coordonnateur humanitaire Bruno lemarquis s’est rendue à Bushushu, dans le territoire de Kalehe, au Sud-Kivu.

Cette délégation est venue s’impregner des dommages causés par les inondations survenues il y a deux mois, soit le 4 mai dernier dans les localités de Bushushu et Nyamukubi, qui ont fait des centaines de morts, de disparus et d’importants dégâts matériels.

Le représentant-pays de l’UNICEF Grant Leaity a quant à lui exhorté les enfants sinistrés à garder expoir et à se concentrer aux etudes, car leur avenir en dépend.

« la population commence à retrouver un peu de sourire. Maintenant il est question de regarder comment aider cette population à trouver des solutions plus durables. Il y a la question des enfants séparés, nous travaillons avec la division des affaires sociales pour trouver les familles d’accueil certifiées,
La question des écoles temporaires pour le rattrapages et la suite, le site hors risques où les gens peuvent s’installer. Nous travaillons avec le gouvernement pour voir quelles options prendre, on parle d’aumoins 7 mille ménages, il est essentiel de trouver des solutions », confie le N°1 de L’UNICEF en RDC.

La délégation a pris la mesure de l’ampleur de la catastrophe en évaluant les projets d’urgence mis en œuvre par différentes organisations humanitaires et en identifiant les besoins restants.

Plusieurs projets d’urgence sont executés à Bushushu et Nyamukubi. C’est entre autre les abris provisoires construits aux rescapés, les activités des prises en charges gratuites des victimes dans les structures sanitaires, notamment les cas des enfants souffrant de malnutrition, la fournitures en vivres et nos vivres par les organisations humanitaires, les activités éducatives en situation d’urgence, les activités culturelles visant la détraumatisation des enfants, la prise en charge psychosociale chez les enfants et adultes sur place, ainsi que la fourniture en eau potable aux communautés.

Il faut noter également la prise en charge des enfants non accompagnés, encadrés dans des familles d’accueil transitoires.
Le cordonnateur humanitaire en RDC, Bruno Lemarquis appelle une fois de plus à une mobilisation en faveur de l’assistance humanitaire en RDC, estimant qu’il faut plus des moyens pour répondre aux besoins des communautaires.

Le représentant-pays de l’UNICEF a eu des moments d’échanges avec les enfants rescapés de ce drame.

Auteur/autrice