0 4 minutes 4 mois

Ma journée du 2 avril, journée dédiée au livre pour les enfants était une journée merveilleuse et inoubliable.

Ensemble avec les autres enfants-journalistes du réseau des journalistes amis de l’enfant nous avons effectué une visite guidée à la Bibliotheque « Read With Malaika », une initiative d’une enfant de 9 ans née aux Etats Unis d’Amérique et qui vit actuellement à Bukavu.

Sur place, avec les collègues nous avons remarqué en arrivant des rayons des livres, des œuvres d’arts , des peintures, des statuettes… un cadre plutôt bien arrangé et qui motive de faire la lecture.

Après des explications sur comment s’organise cette bibliothèque, j’ai eu l’embarras du choix du livre à lire. Finalement, j’en ai trouvé 4 que j’ai parcouru un à un bien que ce n’était pas facile en anglais.

J’ai vraiment adoré car j’ai lu des livres comme : « Pretty time and work»,  « lady bug », « life and style »,… et donc j’ai aimé car je crois avoir amélioré un peu mon anglais.

A part le moment de lecture, j’ai aussi apprécié nos échanges avec l’initiatrice de la Bibliothèque.

Elle s’appelle Malaika N’Simbo Grace, elle a 9 ans et nous a rapporté que quand elle était encore plus petite aux Etats Unis, elle avait l’habitude de jeter les livres après les avoir lu. Et son père qui est Congolais de Bukavu lui a rappelé qu’il ne faut pas jeter, il y a des endroits au monde où les enfants ont besoin de livres. C’est comme cela que lui est venue l’idée de ressembler chaque fois ces livres pour en faire plus tard une bibliothèque à l’intention d’autres enfants qui en ont besoin.

Elle a continué à faire grandir son idée et projet. Une fois elle a initié la vente de limonade pour réunir l’argent et venir ouvrir sa bibliothèque en RDC, le pays de son père.

Elle a récolté que 100 dollars, ce qui était très peu. C’est alors que sa Maman, son Papa et d’autres personnes de bonnes foi ont soutenu son idée et encouragée et voila la bibliothèque est bien là, nous a dit Malaika pendant les échanges. Des collègues et moi, nous lui avons posé beaucoup des questions pour comprendre sa vision, et c’est là que j’ai compris que je dois aussi croire en moi et tout faire pour que je réalise mes rêves.

Une visite vraiment intéressante qui s’est terminée avec les photos de famille, le partage de notre casse-croute.

C’est vraiment une fierté d’etre enfant-journaliste du RJAE. Nous apprenons beaucoup au bureau et à travers nos sorties-découvertes et nos visites aux autres enfants vulnerables.

Que vive la journée du livre pour les enfants

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.