0 2 minutes 3 mois

Les enfants communément appelés “Mayi Muhogo ” sont de plus en plus nombreux dans différents coins de la ville de Bukavu. Ce lundi 08 avril 2024, un Reporter de Watoto News a rencontré l’un d’eux, Freddy Aganze, 11 ans, qui vend de l’eau pour sa survie.

Freddy Aganze passe la journée sous le soleil en cherchant celui qui va acheter de l’eau pour rationner chez lui. Parfois, il rentre à son domicile sans avoir vendu.

Ce métier ne plaît pas à Freddy car il possède un grand souci de continuer ses études malgré les conditions précaires que traverse sa famille.

Je m’appelle Freddy Aganze, j’ai 11 ans. Je vends de l’eau pour acheter à manger chez moi. Depuis que mon père est mort j’ai abandonné les études. Je faisais la 2 ième année primaire . Ma mère aussi ne marche plus. Elle passe toute sa journée au lit. Je suis obligé de puiser de l’eau avec mon gobelet et circuler avec ça dans des marchés et lieux publics pour la vente. Je paye parfois les souliers et j’apporte à manger à maman. Je peux encore retourner à l’école si je trouve celui qui va payer pour moi. Je suis seul avec ma mère dans notre maison,” confie-t-il.

Freddy n’est pas seul dans cette situation. De nombreux enfants, par manque de soutien, s’adonnent à la vente de cette eau pour leur survie. Des observateurs demandent aux autorités se penser à un mécanisme d’encadrement de ces enfants, afin de garantir leur éducation et leur épanouissement.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.