0 3 minutes 9 mois

Les activités scolaires ont été paralysées toute la journée de ce mardi 11 octobre au complexe scolaire Maendeleo, situé dans la commune d’Ibanda, ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Pour cause, dès les heures matinales, des anciens finalistes qui ont eu leurs diplômes l’année passée, ont fait irruption dans l’école, annonçant qu’ils viennent fêter leur réussite.

Un enseignant qui s’est mis en retrait, observant la situation, le confirme même à Watoto News.

Les élèves n’étudient pas aujourd’hui à cause de leurs aînés finalistes lauréats de l’an 2023, qui viennent fêter ensemble leur réussite,“ affirme-t-il.

C’est donc à partir de 8 heures que ces finalistes ont commencé à faire sortir les élèves de toutes les classes, les obligeants à rentrer à la maison.

Moi je suis venu étudier. Je ne suis même pas concerné par cette fête. C’est dommage qu’ils nous empêchent tous d’étudier alors qu’ils pouvaient fêter calmement dans une seule salle” confie Anne-Marie, élève de 2éme.

Pierre, un autre élève retrouvé sur le chemin de retour à la maison, n’est pas non plus contre la fête. Mais celui-ci pense que celle-ci devrait se faire dans l’après-midi, ou carrément ailleurs.

Toute une journée perdue pour rien du tout, ça ne peut plaire à personne. Moi je ne sais même pas ce que je vais dire à la maison. Le pire est que ce désordre est visiblement encouragé par nos autorités scolaires, vu qu’ils n’ont rien fait pour l’empêcher” regrette-t-il.

Dans cette tension, Watoto News n’a pas pu accéder aux responsables du CS Maendeleo pour avoir leur version des faits.

Signalons que ce phénomène s’est observé cette année dans plusieurs autres écoles, notamment publiques, à Bukavu.

Ceci, au grand étonnement des parents, qui envoient chaque jour leurs enfants à l’école, dans l’espoir qu’ils apprennent quelque chose de nouveau, et pour finir tôt le programme national.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.