0 2 minutes 3 mois

La ville d’Uvira, située dans la province du Sud-Kivu en RDC, est confrontée à des inondations dévastatrices. La montée des eaux du lac Tanganyika a provoqué l’immersion d’au moins dix écoles, affectant gravement le secteur de l’éducation.

A en croire des sources locales, ces catastrophes ont entraîné l’inondation d’au moins 10 écoles, et continuent de menacer d’autres infrastructures, particulièrement dans la commune de Kavinvira.

Les élèves sont forcés de traverser des eaux stagnantes pour rejoindre leurs salles de classe, où l’eau s’accumule encore.

Cette situation alarmante a conduit à une augmentation de l’absentéisme parmi les apprenants.

Mulangaliro Kanena Justin, président du conseil de la jeunesse d’Uvira, a exprimé sa préoccupation face à la destruction des écoles et l’impact sur l’année scolaire en cours.

Il appelle le gouvernement et les acteurs humanitaires à agir rapidement pour construire des hangars provisoires, permettant ainsi aux élèves de terminer l’année scolaire.

Il est important de souligner que les dégâts ne se limitent pas aux établissements éducatifs. Les inondations ont également endommagé un nombre indéterminé de maisons, et la route numéro 5. La situation actuelle rend le trajet entre Uvira et Baraka extrêmement difficile.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.