0 2 minutes 9 mois

Depuis quelques mois, plusieurs cas d’éboulement et autres accidents miniers ont été enregistrés dans différents carrés miniers de la ville de Kamituga, et du territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

En majorité les personnes qui décèdent dans ces accidents miniers sont les jeunes.

Les cas les plus récents sont ceux survenus en date du 12 et du 13 octobre dernier. Au site Kababile en Groupement de Bizalugulu, chefferie de Basile en territoire de Mwenga, un jeune garçon du nom de Kyalondawa Chars, d’environ 23 ans, a perdu la vie le 12 octobre.

Un jour plus tard au site Calvaire, dans la ville de Kamituga, c’est cette fois deux jeunes garçons qui ont péri. Jusqu’au matin de ce dimanche, leurs corps se trouvaient encore dans les décombres.

Face à cette situation qui met en danger la vie des jeunes, plusieurs voix ne cessent de demander aux services miniers de diligenter des enquêtes, afin que les sites miniers qui ne respectent pas les conditions soient fermés.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.