0 3 minutes 10 mois

Ce jeudi 21 septembre, la journée mondiale de la paix a été célébrée à Bukavu au Sud-Kivu, à travers le lancement du Programme des jeunes ambassadeurs de la paix.

Ému par différentes présentations faites par des jeunes ambassadeurs de la paix, le Ministre en charge de l’éducation a salué leur sacrifice, traduisant leur engagement profond en faveur de la paix.

David Mubalama appelle à l’implication de tout un chacun, dans la mise en pratique de toutes les orientations données, pour une paix durable.

‘‘A vous jeunes volontaires, membres du noyau provincial des ambassadeurs de la paix en province du Sud-Kivu, je vous rappelle votre noble mission qui est de rapprocher les communautés meurtries par les violences de tout genre par une culture de paix. Votre présence m’a beaucoup marqué personnellement,’’ déclare-t-il.

Le Ministre a ensuite repris des présentations qui lui ont personnellement marqué, des phrases fortes de sens, à partir desquelles il a appelé les jeunes à non seulement chercher la paix, la conserver mais aussi la transmettre pour avoir une paix durable.

Il les appelle également à abandonner des pratiques nuisibles à une paix durable pour la communauté, saluant ainsi personnellement l’âme artistique de l’enfant Ernest Guy Muhero, qui a présenté un poème sur la paix.

‘‘Monsieur Guy Muhero que je n’aimerais pas seulement appeler présentateur mais aussi un artiste, a complété que c’est vrai la paix est à gagner mais il faut renoncer aux ennemis de la paix. Mais renoncer à quels ennemis ? On les a cités dans le speech, les jeunes doivent renoncer à la manipulation, à beaucoup des antivaleurs notamment les injustices, le tribalisme, la convoitise… tout ça ce sont des choses auxquels il faut renoncer,” a-t-il déclaré.

David Mubalama a ensuite appelé tous les acteurs engagés dans cette recherche de la paix, notamment le gouvernement et ses partenaires techniques et financiers, à une implication de tout le monde, à tous les niveaux, pour garantir la paix.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.