0 2 minutes 4 mois

Plus de 300 élèves de l’Institut Buturande, une école protestante située à Kiwanja dans le territoire de Rutshuru, ont participé à une séance de sensibilisation sur la prévention et la lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre.

L’initiative, organisée par le Club des jeunes AJAV, s’est déroulée au sein même de l’établissement scolaire.

Les jeunes membres de l’AJAV ont utilisé une approche créative, combinant une pièce théâtrale et une série de questions-réponses, pour sensibiliser leurs pairs.

L’objectif était de réduire les cas de violences sexuelles et de promouvoir l’égalité des genres dans le territoire de Rutshuru.

Masika Georgette, élève en 4ème année, a exprimé son appréciation : “Nous saluons cette initiative car elle nous a informés sur les modes de prévention des viols. Nous ignorions ces informations, même si nous traversons des moments difficiles en raison de la guerre. Déjà je sais que le traitement est gratuit et confidentiel. C’est vraiment rassurant,” confie-t-elle.

Furaha Kyakimwa, élève en 8ème année, partage le même sentiment : “C’est très positif. Nous avons appris beaucoup de choses aujourd’hui, et cela nous aidera. Dans la période actuelle, où l’on ne sait jamais ce qui peut arriver, savoir comment orienter les victimes de viols est une bonne chose pour moi,” nous dit-elle.

Le Club AJAV poursuit ses actions de sensibilisation dans différentes écoles de Kiwanja et des environs. En partenariat avec l’ONG Médecins Sans Frontières, ils s’efforcent de prévenir les violences sexuelles et d’accompagner les victimes vers une prise en charge appropriée.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.