0 2 minutes 5 mois

Cinq enfants âgés de 14 à 16 ans, kidnappés par des groupes armés, ont été remis ce lundi 4 mars à une ONG locale partenaire de l’UNICEF, pour leur prise en charge psychosociale, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ces enfants ont été interceptés par des membres des FARDC après leur évasion des mains de leurs ravisseurs il y a quelques semaines.

Selon leurs témoignages, les enfants ont été enlevés dans différents villages de la région de Beni entre 2021 et janvier 2024.

Quatre d’entre eux ont été enlevés avec leurs parents dans les champs par des rebelles ADF et le cinquième par le groupe armé Mai-Mai Kyandenga, qui les ont maintenus en captivité dans des conditions “inhumaines”.

Ils disent avoir été témoins de scènes d’horreur, telles que la décapitation de leurs parents ou la mort de leurs jeunes frères enlevés avec eux.

Les enfants qui manifestent des signes avancés de traumatisme bénéficieront d’un soutien spécialisé, avant leur réinsertion familiale.

Cette action est le fruit des efforts des FARDC, de la MONUSCO, de l’UNICEF et de leurs partenaires locaux pour lutter contre l’enrôlement des enfants dans les groupes armés dans cette partie de la province.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.