0 2 minutes 6 mois

Une fillette de 9 ans est morte et deux autres jeunes filles grièvement blessées, par une bombe lancée par des rebelles, la soirée de ce samedi 2u janvier à Sake, dans le groupement kamuronza, territoire de Masisi au Nord-Kivu.

A en croire des sources locales, les bombardements ont eu lieu vers 16 heures 30 au quartier Mayutsa, détruisant une maison entière.

La victime, Kikuru Muhindo, a perdu la vie sur le champ, alors que les deux autres enfants blessés, dont l’âge varie entre 12 et 15 ans, ont été conduites vers dans une structure sanitaire de la place.

« C’est depuis le matin que les rebelles larguent des bombes pêle-mêle dans cette zone. Nous demandons aux autorités congolaises de nous venir en aide, jusqu’à présent nous ne savons pas encore s’il y a d’autres blessés,» déclare un témoin joint par un correspondant de Watoto News.

Notons que le bombardement de Sake vient après une série d’incidents violents qui ont marqué cette partie du territoire de Masisi, proche de lignes de front, ces derniers mois.

Plusieurs enfants sont morts dans des bombardements, alors que des milliers d’autres continuent de se déplacer vers des milieux jugés sécurisés.

Auteur/autrice

Laisser un commentaire : Que pensez-vous de cet article ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.